La sexothérapie : Coté Masculin

 pour TOUS*,

(*quelque soit votre âge, votre identité sexuée ou sexuelle) 

 

C'est un espace au cabinet dans lequel votre parole est libre et ou je suis à votre écoute dans le respect et la bienveillance mutuelle et le non jugement.

Les séances pratiquées permettent ainsi trouver en soi des ressources pour retrouver une vie sexuelle épanouie et sans douleurs

 

L'accompagnement suivi en cabinet  permet de trouver ou retrouver son espace de sécurité sexuelle, de rechercher de nouvelles sensations, de nouvelles émotions, de reprendre le contrôle, de travailler sur des notions corporelles et de lever les blocages psychologiques & émotionnels.

Dans un cadre d'accompagnement thérapeutique sans aucun passage à l'acte: aucune agression verbale ou non verbale de la part du thérapeute comme du sujet ne saurait être tolérée.

Troubles de l'Erection : 

Les Troubles de l’Érection est une incapacité d’obtenir ou de maintenir une érection suffisante pour pratiquer un rapport sexuel satisfaisant. Ce trouble est fréquent chez l’Homme et il augmente avec l’âge (plus fréquent après 50ans).

GettyImages-1188419298-1536x1024.jpg

 

Ce trouble a des origines organiques et/ou psychologiques et/ou médicamenteuses et/ou avec des substances addictives (Tabac, Alcool, Drogue, Pornographie) en sachant que même les troubles d’origines physiques et organiques ont obligatoirement des retentissements psychologiques. Le plus souvent les origines sont multiples.

On parle de Troubles de l’Érection quand ils sont présents depuis plus de 3 mois systématiquement ou fréquemment. Il faut le différencier de “la panne sexuelle” qui elle est un phénomène temporaire.

La présence d’érections nocturnes ou matinales ou durant la masturbation indiquent que les Troubles de l’Érection sont plus à classer avec des causes psychologiques. La cause sera surement physique lorsqu’aucune érection n’est possible.

 

CAUSES DES TROUBLES de l'Erection

Les facteurs physiques qui favorisent les Troubles de l’Érection :

  • Anomalies des vaisseaux sanguins,, Hypertension

  • Problèmes Hormonaux, Cholestérol

  • Surpoids, Obésité

  • Diabète

  • Addictions: Alcool, Tabac, Drogues, Pornographie

 

Les autres facteurs organiques qui favorisent les Troubles de l’Érection :

  • Les chirurgies de la Prostate (cancer de la prostate)

  • Les chirurgies  de la Vessie (cancer de la vessie)

  • Les traumatismes pelviens

  • Les atteintes tissulaires du pénis

  • Les traumatismes crâniens ou de la moelle épinière

 

Les facteurs psychogènes qui favorisent les Troubles de l’Érection :

Les facteurs psychologiques peuvent être présents seuls ou majorer les facteurs physiques ou organiques.

  • Le stress de contexte, le stress de “performance”, les peurs anticipatoires (“je ne vais pas être à la hauteur”), l’anxiété vont favoriser les troubles de l’Érection qui eux-mêmes vont provoquer une nouvelle angoisse qui aggravera encore plus le Trouble érectile. L’estime de soi, sa confiance en soi seront diminués et auront des conséquences négatives sur son identité masculine. Nous sommes ici dans un processus vicieux et une frustration.

  • La dépression

  • Les problèmes relationnels dans le couple

  • Baisse de la libido

  • Baisse du désir et du plaisir

 

Les causes médicamenteuses qui favorisent les Troubles de l’Érection :

  • Les neuroleptiques

  • Les antidépresseurs

  • Les médicaments psychotropes

  • Les médicaments antihypertenseurs

Les Troubles de l’Érection peuvent être accompagnés en thérapies surtout pour les causes psychologiques et pour les conséquences des causes physiques. Par exemple l’Hypnothérapie permet de se reconnecter avec son inconscient et de rééquilibrer son corps avec son esprit. L’hypnose permet de retisser les liens du corps, d’accepter ses émotions, de se libérer du stress et de l’anxiété et de mieux gérer sa confiance en soi afin de ne pas se laisser déborder par une Érection peu vigoureuse.

Au-delà même du problème sexuel, cela permet d’ouvrir son champs de conscience et de travailler sur sa liberté intérieure qui se mettra en place progressivement et naturellement dans sa vie et sa vie sexuelle d’Homme épanoui.

Les Thérapies de Couple :

Dans les cas des problèmes de couple et de communication dans le couple qui engendrent des Troubles de l’Érection, une thérapie conjugale peut être effectuée. Elle permet de traiter les problèmes , blocages,  qui ont des conséquences sur la vie sexuelle du couple.

Découvrir

PAROLES D'HOMMES

Quelques unes des demandes d’Hommes rencontrées en cabinet :

Troubles-de-la-sexualité-chez-lhomme-6-1024x682.jpg

 

  • “J’ai des petites pannes avec…”

  • “L’exercice est compliqué… j’ai une perte complète de libido et de désir…”

  • “Je n’ai pas envie de lui sauter dessus, je n’ai pas de pulsions sexuelles envers elle…”

  • “Je l’aime passionnément, l’angoisse m’envahit…”

  • “Je veux être plus épanoui sexuellement…”

  • “Je vie

  • “J’initie pas de rapport par peur…”

  • “Je ne contrôle rien…”

  • “J’ai un manque de confiance, je n’arrive pas…”

  • "je viens car j’ai une éjaculation précoce…”

  • "depuis la maladie, je me dévalorise"

  • “Je veux être plus épanoui sexuellement…”

  • “Je ne ressens rien et c’est nouveau…”

  • “J’ai coupé la connexion entre mon cerveau et mon pénis”

  • “J’ai pris un médicament pour m’aider à l’érection et je voudrais m’en passer…”

  • “Ce week-end j’ai eu une panne sexuelle au lit”

  • “Je botte en touche…”

  • “On a eu un bébé… et on a plus de rapports…”elle veut plus

  • “Je veux être plus performant sexuellement”

  • “Je ne contrôle rien…”

  • “Ma Femme connaît une panne de Désir et je ne sais pas comment faire”

  • “On tourne en rond, j’ai une baisse désir par rapport à elle…”

  • “Je veux retrouver le chemin de ma sexualité…”

  • “J’ai peur de me sentir trop attaché…”

  • “J’ai quelques difficultés au niveau du lit, pas de jouissance à chaque fois…”

  • “C’est pas l’extase totale dans mon couple…”

  • “Je cherche ma route…”

  • “J’ai le sentiment de ne pas habiter mon corps…”

  • Ma femme a pris du poids, elle me donne moins envie

Découvrir

Troubles du Plaisir, du Désir, de la Libido et pour l’Épanouissement Sexuel chez la Femme et l’Homme : Présentation

Différentes notions sont à différencier : le Plaisir, l’Envie, le Désir, la Pulsion, la Libido, l’Excitation sexuelle, l’Orgasme et l’Épanouissement Sexuel.

trouble desir.jpg

Le Plaisir sexuel : Il peut être avant, pendant ou s’exprimer après l’acte sexuel. Il procure un sentiment agréable, un contentement, un bien-être et une jouissance.  Les capteurs sensoriels du corps (ex: zones érogènes) et une part mentale (ex: érotisme, fantasme) s'activent à travers nos 5 sens (vue, toucher, ouie, gout, odorat)

L’Envie : C’est un souhait, une convoitise avec l’excitation interne qu’il procure. Cette notion se rapproche du Désir.

Le Désir : Le Désir sexuel implique la notion de l’autre ce qui signifie que le Désir est “en soi”, il est personnel. Il se construit au fil de la vie et se nourrit des expériences relationnelles et corporelles vécues ainsi que de l’imaginaire.

La Pulsion sexuelle :, la Pulsion est une force, une énergie personnelle et individuelle à la différence du Désir qui implique l’autre

La Libido : Freud la présentait comme l’énergie des pulsions sexuelles. C’est l’énergie qui pousse à la recherche instinctive du plaisir et donc la satisfaction sexuelle.

L’Excitation sexuelle : C’est la stimulation du Désir avant ou pendant une activité sexuelle. Des facteurs physiques (exemple : stimulations érogènes, préliminaires…) et mentaux (ex : les stimulis érotiques, les fantasmes…) sont à l’origine de l’excitation.

L’Orgasme : C’est la réponse physique, physiologique et psychologique au “plaisir intense ressenti” qui se présente lors du pic de l’excitation sexuelle.

L’Épanouissement Sexuel : C’est le ressenti mental de ce qu’éprouve globalement la personne sur sa vie sexuelle et de sa satisfaction.

 

La sexualité est une énergie vivante qui  évolue et les notions de Plaisir, Envie, Désir, Libido, Pulsion, Excitation et Orgasme vont varier selon le sexe et les époques de la vie (premières expériences, vie de couple, maternité, maladie, travail, retraite...)

Causes des Troubles du Plaisir, du Désir et de la Libido

Toutes les notions de Plaisir, Envie, Désir, Libido, Pulsion, Excitation et Orgasme sont en corrélation les unes avec les autres.

Mais elles ne sont pas toujours toutes vécues, par exemple une personne peut avoir du plaisir mais pas d’orgasme ou ne pas avoir envie mais être excitée…

Chez l’Homme l’excitation sexuelle est  asociée  avec l’érection et l’orgasme avec l’éjaculation. Par exemple, les problèmes d’érection/d’éjaculation précoce peuvent provenir de troubles du désir ou inversement.

Chez la Femme, par exemple le vaginisme ou les douleurs durant les rapports (dyspareunie) peuvent provenir de troubles du désir ou inversement.

Il existe donc une multitude de difficultés, de troubles sur une de ces notions ou plusieurs d’entre-elles.

La sexualité est très personnelle et chacun la vit à sa façon. Beaucoup d’éléments peuvent influencer la sexualité humaine.

L’Épanouissement Sexuel et la satisfaction sexuelle varie selon le contexte en général : l’intensité de la vie sexuelle elle-même, le conjoint, l’amour, l’âge, les envies, le désir, le plaisir mais aussi des expériences passées, des fantasmes, de l’érotisme sans oublier les contextes familial, personnel, professionnel, environnemental, médical…

L’Épanouissement Sexuel est le ressenti mental de ce qu’éprouve globalement la personne sur sa vie sexuelle et de sa satisfaction.

Hormis les causes physiques et physiologiques (causes médicamenteuses, hormonales, les troubles cardiaques, douleurs…), les Troubles ont des origines généralement multi-factorielles, les principales causes sont :

  • Les pensées négatives, insatisfactions, culpabilité

  • Attentes irréalistes

  • Difficultés dans le couple (conflits, routine, monotonie…)

  • Désir de grossesse, grossesse, maternité, enfant(s), ménopause

  • Les autres Troubles sexuels : vaginisme, dyspareunie (douleurs durant le rapport), troubles de l’érection, l’éjaculation précoce, troubles de la prostate

  • L’anxiété de performance

  • Les traumatismes (sexuels ou non)

  • L’Amour, la Sécurité, dépendendance affective

  • Les émotions

  • Les addictions

  • Le deuil

  • La dépression

  • Le stress

  • Les troubles du sommeil

  • Les croyances/injonctions parentales (éducation, religion, sur la sexualité)

La combinaison des approches thérapeutiques utilisées en cabinet ont  un mode de fonctionnement particulier qui fait apparaître des possibilités supplémentaires d’action de l’esprit sur le corps, ou de travail psychologique à un niveau inconscient et/conscient.

Les séances permettent de reprendre contact avec son corps, la façon dont vous le regardez et le percevez

En quelques séances (variables en fonction de votre histoire personnelle) afin de permettre de travailler sur les vécus, les émotions, les croyances, d’entraîner des changements psychologiques, de remobiliser vos ressources pour s’occuper de vos difficultés sexuelles. 

Afin de trouver son espace de sécurité sexuelle, de rechercher de nouvelles sensations, de nouvelles émotions, de reprendre le contrôle, de travailler sur des notions corporelles et de lever les blocages psychologiques.

Les séances  d'accompagnement permettent de trouver en soi des ressources pour retrouver du plaisir, du désir, de l’excitation ainsi qu’une confiance en soi pour une vie sexuelle satisfaisante et épanouie.

Découvrir

Ejaculation précoce ou rapide

L’Éjaculation précoce ou rapide ou prématurée est le trouble sexuel le plus fréquent chez l’Homme. Il concernerait plus d' 1/4 des Hommes et au moins 1/3 des Hommes y serait confronté durant leur vie.

hommes.jpg

.

L’Homme ne peut contrôler son excitation, l’Éjaculation peut survenir juste après la pénétration vaginale ou avant celle-ci on parle alors d’éjaculation “ante portas”.

L’Éjaculation est un réflexe, ce qui signifie qu’elle ne peut être arrêtée volontairement, elle est donc involontaire et non contrôlable.

Il faut distinguer:

  • Les Éjaculations précoces primaires : elles touchent essentiellement les jeunes Hommes et ensuite elle se poursuit durant sa vie d’Homme. Elle apparait lors du ou des premiers rapports sexuels ou lors de la première année et elle est présente à chaque rapport, avec toutes (tous) ses partenaires durant sa vie

  • Les Éjaculations précoces secondaires : Elles n’étaient pas présente lors des rapports précédents. Elles apparaissent dans des relations de couples et ont des causes psychologiques, relationnelles ou alors des causes physiques ou des maladies (inflammation de la prostate). Un médecin sera habilité a vous répondre sur le sujet

Causes de l’Éjaculation Précoce ou Rapide ou Prématurée

Les principales sources du trouble

Le Stress, l’Anxiété : Le stress de contexte, le stress de performance, la “peur de ne pas être à la hauteur”, l’anxiété vont favoriser l’Éjaculation précoce qui elle-même va provoquer une nouvelle angoisse qui aggravera encore plus l’Éjaculation précoce. Ainsi elle diminuera l’estime de soi, sa confiance en soi et auront des conséquences négatives sur son identité masculine. Nous sommes ici dans un processus vicieux et une frustration. L’Homme anxieux concentre son attention sur le plaisir de l’autre en oubliant ses propres sensations corporelles. Il ne pense qu’à satisfaire l’autre et ne peut retenir son éjaculation.

Les problèmes de couples : Le manque de communication au sein du couple, la perte de confiance, le manque de satisfaction, les besoins sexuels qui évoluent au fil de la vie, les exigences, les tensions, la maternité, l’arrivée des enfants sont des facteurs qui peuvent provoquer l’Éjaculation précoce ou rapide.

Les facteurs émotionnels : un changement de partenaire peut provoquer une Éjaculation précoce ou rapide. Nous sommes ici dans un processus qui peut être réversible, le temps de “s’accorder” et au fur et à mesure de la relation.

Les autres causes : des rapports sexuels peu fréquents, une mauvaise éducation sexuelle (mauvaises pratiques masturbatoires durant l’adolescence), les prises d’alcool, de drogue et certains auteurs évoquent aussi un caractère héréditaire…

Découvrir

"Je ne suis ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Je ne fais donc pas de diagnostic, ne soigne pas et ne guéris pas. Ces pages sont données dans le cadre d'une démarche de mieux être à l'exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant."